environnement  | notre démarche développement durable

Environnement

Notre priorité

L’environnement

Nous lançons chaque année de nouvelles études et projets afin de limiter l’impact environnemental de nos activités. Nous sommes engagés dans un processus d’amélioration continue : privilégier le transport maritime, réduire la consommation d’eau et d’énergie de nos usines, des bâtiments administratifs et de nos activités commerciales.

Adisseo primé pour ses transports verts

La nuit du Shortsea récompense les nouvelles initiatives en faveur du transport maritime de courte distance, une alternative “verte” au transport routier. Le Bureau de Promotion du Short Shipping (BP2S) a remis le trophée “Chargeur” à Adisseo le 7 décembre 2016. Un prix qui récompense la hausse constante de nos expéditions par voie maritime.

Environnement

Zéro odeur de nos activités industrielles

La réduction des odeurs est une priorité pour Adisseo. Afin de limiter les nuisances olfactives autour de nos sites industriels, notre groupe a lancé le projet “Zéro odeur” en 2016. Nanjing, en Chine, a été le premier site à en bénéficier. 27 points sensibles ont été identifiés comme sources potentielles d’odeurs. Première étape : l’Institut du Jiangsu va quantifier et caractériser les odeurs. Puis, un plan d’actions va être mis en place pour traiter les points sensibles. Nous engagerons la même démarche sur tous nos autres sites industriels.

Dans la même optique, le laboratoire Cinachem s’est doté en 2016 d’un jury de nez pour intégrer cette problématique “odeur” dans la conception des produits Adisseo.

Environnement

Activité en forte hausse

L’indice d’activité traduit l’évolution des quantités produites sur nos sites de Commentry, de Roches-Roussillon, de Burgos et de Nanjing. L’activité a fortement augmenté en 2016. Une hausse qui s’explique par deux facteurs : la montée en puissance de la nouvelle plateforme de production de méthionine en Chine et des améliorations de fiabilité sur les unités européennes.

Environnement

Réduire l’empreinte carbone du transport de nos produits

Grâce à un outil fourni par l’entreprise TK’Blue, Adisseo analyse les émissions de CO2 au kilomètre parcouru selon les moyens de transport d’acheminement des produits aux clients. Un outil qui permet aussi de mesurer les coûts sociétaux impliqués et les performances des transporteurs partenaires. Les analyses ont montré qu’entre 2015 et 2016, Adisseo a réduit son empreinte carbone de plus de 20 000 tonnes de CO2. Un bilan carbone en baisse grâce notamment au choix du transport maritime plutôt que routier et aérien.

Améliorer le fonctionnement des stations d’épuration

A Commentry, l’équipe Adisseo a œuvré pour améliorer les performances de la station d’épuration de l’usine pendant presqu’un an. La qualité du traitement a progressé et des outils d’aide au diagnostic et à l’anticipation ont été mis en place. Des résultats encourageants : le rejet DCO* de l’usine a baissé de 14 % en 2016 et le rejet de matières en suspension de plus de 40 %.

*Demande chimique en oxygène

- 0 %

de rejet

des matières en suspension

Environnement

Limiter les rejets d’eau usée

L’usine de Nanjing a réduit ses rejets d’eaux usées de plus de 50 % en deux ans. En 2016, malgré une hausse de plus de 30 % de sa production, son rejet a baissé de plus de 25 %. Un nouveau projet d’amélioration des eaux de procédé a été lancé pour encore réduire les rejets en 2017.

Évaluer l’impact environnemental de la méthionine

Afin de calculer leur empreinte carbone, Adisseo a conduit une analyse du cycle de vie des deux formes de méthionine, poudre (Rhodimet® NP99) et liquide (Rhodimet® AT88). Résultats : la production de Rhodimet® AT88 bénéficie d’impacts plus faibles sur les paramètres environnementaux que le Rhodimet® NP99. Au global, l’empreinte carbone relative à la fabrication du Rhodimet® AT88 est près de 40 % plus faible.

Environnement
Environnement

Des progrès notables sur la majorité des composantes des rejets aqueux.
Le principal apport provient cette année des progrès enregistrés sur l’efficacité de la station de traitement des eaux résiduaires de Commentry.
Des plans d’amélioration sont encore développés pour confirmer cette tendance.

Environnement

Bonne maîtrise de la consommation en eau malgré une hausse d’activité.
À noter la bonne efficacité des différentes actions de progrès d’économies d’eau potable.

Pour une livraison éco-responsable

Face aux défis de la logistique urbaine, Adisseo Amérique du Sud a lancé un projet de livraison éco-responsable pour réduire l’empreinte environnementale. 87 % des livraisons Adisseo par route au Brésil font ainsi l’objet d’un programme de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Une initiative qui a reçu le certificat “Entrega Ecologica”.

Émissions de gaz à effet de serre

(en kilotonnes équivalent CO2)

Environnement

Les émissions directes de gaz à effet de serre sont celles provenant de nos installations.

Les émissions indirectes sont associées à la production d’électricité et de vapeur que nous importons pour nos activités. Elles sont étroitement liées à notre taux d’activité en augmentation en 2016.

Émissions de NOx et SOx

(en tonnes)

Environnement

Les émissions SOx (oxydes de soufre) poursuivent leur baisse tandis que les émissions NOx (oxydes d’azote) se stabilisent malgré une hausse notable des activités. Ces chiffres encourageants résultent d’une maîtrise des procédés et d’investissements réalisés (traitement des fumées sur le site de Burgos par exemple).

Économiser l’eau potable

En 2016, d’importants travaux ont été réalisés à Roches-Roussillon, suite à une analyse des différentes consommations d’eau potable.
Résultat : la consommation totale a été divisée par plus de deux. Plus de 1500 m3 d’eau potable par mois ont ainsi été économisés.

- 0 m3

d’eau potable

consommés à Roches-Roussillon par an
Environnement

Consommer moins d’eau et d’énergie

Les bâtiments administratifs sont aussi concernés par le développement durable. Au siège social d’Adisseo à Antony (France), l’installation de systèmes hydro-économes a permis de réduire la consommation d’eau des sanitaires de 30 %. L’optimisation des consignes de chauffage et un planning d’utilisation des ventilo-convecteurs ont aussi généré d’importantes économies d’énergie.

- 0 %

de consommation d’eau

en 1 an au siège social Adisseo
à Antony

Déchets

(en kilotonnes)

Environnement

L’augmentation de déchets non dangereux est liée principalement à l’évacuation des terres nécessaires à la réalisation d’un investissement destiné à la réception des acides à régénérer. Ce service fourni à nos clients d’acide sulfurique leur évite d’avoir à détruire l’acide une fois utilisé.

Toutes les autres catégories sont en net progrès.

Consommations de matières

(en kilotonnes)

Environnement

La consommation de matières est en lien direct avec le taux d’activité en hausse notable en 2016, lié en particulier avec la montée en puissance de notre plateforme de Nanjing (Chine).

Consommations d’énergie

(en terajoules)

Environnement

La consommation d’énergie directe totale liée au taux d’activité est en hausse du fait principalement de la montée en puissance de la plateforme de Nanjing.

Elle est cependant limitée grâce aux actions d’amélioration menées dans le groupe.

Protéger la biodiversité

Observer la reproduction de hérons en direct, c’est possible de février à juillet, au Centre d’observation de la nature de l’Ile du Beurre, dans la région lyonnaise. Depuis 2013, Adisseo est partenaire de cette association et a notamment soutenu le projet de “Caméra héronnière”.

Environnement

VOIR AUSSI