Environnement | Notre démarche développement durable

Environnement
Environnement

L’environnement

Adisseo vise constamment à réduire l’impact de ses activités sur l’environnement. Dans cette optique, l’entreprise est mobilisée pour atteindre ses objectifs environnementaux publics établis en 2018, tout en contribuant aux Objectifs de Développement Durable définis par les Nations Unies.

NOS PREMIERS ENGAGEMENTS PUBLICS EN ENVIRONNEMENT

Environnement
Environnement
Environnement

Indicateurs de développement durable

L’économie des ressources naturelles et la lutte contre le changement climatique font partie de nos axes de progrès prioritaires.

Les objectifs que nous nous étions fixés en 2018 sur la réduction de 20% entre 2015 et 2025, de l’intensité de nos consommations d’eau & énergie et de nos émissions de gaz à effet de serre sont en passe d’être atteints ou même dépassés dès cette année.

2019 a cependant été marquée par une légère réaugmentation en intensité de consommation d’énergie et d’émission de GES du fait en particulier d’un redémarrage prolongé de nos unités européennes après un grand arrêt technique (nécessaire pour la réalisation de contrôles règlementaires et/ou de modifications de procédés notables).

Dès 2020, nous fixerons donc de nouveaux objectifs encore plus ambitieux.

Environnement
Environnement
Environnement

Activité maintenue à un niveau important

L’indice d’activité traduit l’évolution des quantités produites sur nos sites industriels de production majeurs.
Malgré un arrêt technique de longue durée (pour vérifications réglementaires et/ou modifications de procédé notables), l’activité est restée à un niveau élevé en 2019 après plusieurs années en progression constante.
Cela est à mettre en regard des résultats environnementaux maîtrisés et améliorés pour plusieurs d’entre eux.

Environnement
Environnement

La consommation de matières est en lien direct avec le taux d’activité stable sur ces dernières années.

VERS UNE ACTIVITÉ RESPONSABLE

Environnement
Environnement

O’disseo reçoit la visite de la DREAL

La construction de la nouvelle station de traitement des eaux “O’disseo” de Commentry (France) se poursuit, représentant un investissement global de 19,3 millions d’euros. L’installation traitera 5.500 m3 d’eau par jour. Elle permettra de réduire les émissions olfactives et de répondre aux nouvelles normes environnementales applicables dès 2021.

Dans le cadre de la finalisation du chantier, Adisseo a reçu la visite de la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL). Celle-ci exerce des missions de police environnementale auprès des établissements industriels et agricoles qui visent à prévenir et à réduire les dangers et les nuisances des installations, vis à vis de l’environnement et de la santé publique.

Cette rencontre a permis d’échanger en toute transparence avec les autorités sur l’avancement de ce projet et les éléments attestant de sa conformité avec la réglementation.

Le site de Commentry sécurise son approvisionnement en eau

Dans un contexte de périodes de sécheresse de plus en plus fréquentes et de changement climatique, l’eau est devenue un enjeu majeur. Le site de Commentry s’est engagé dans un plan d’actions important d’économie d’eau.

En 2019, 10% de la consommation d’eau ont été économisés. Par ailleurs le site a diversifié son approvisionnement en privilégiant le pompage dans la rivière voisine (la Torche), permettant de moins solliciter d’autres sources plus sensibles.

1 %

de la consommation
d’eau économisée

Environnement

Bonne maîtrise de la consommation en eau à un haut niveau d’activité. À noter la bonne efficacité des différentes actions de progrès d’économies d’eau industrielle en particulier sur le site de Commentry (France).

Environnement

Des progrès notables sur les rejets DCO et MES malgré un taux d’activité resté élevé. Des plans d’amélioration sont encore développés pour diminuer nos impacts environnementaux dans ce domaine avec plusieurs investissements en cours sur les unités de traitement des eaux de plusieurs de nos sites industriels.

Adisseo réduit ses émissions de GES

Tous les 4 ans, dans le cadre de la législation française et conformément au code de l’Environnement, Adisseo France publie son bilan sur ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Plusieurs projets ont été réalisés durant cette période qui ont permis de réduire ces émissions de plus de 20%.

Parallèlement, le programme de développement d’énergie verte conclu par le site de Burgos (Espagne) avec le fournisseur Engie en 2018 est devenu effectif début 2020. Signé pour une période de 10 ans, ce contrat permettra à l’usine de Burgos de réduire de façon significative les émissions de GES liés à l’achat d’électricité pour alimenter ses installations. Un pas de plus vers l’objectif Groupe Adisseo de réduire de 20% ses émissions de GES à l’horizon 2025.

Adisseo roule en “Zéro Émission”

Plusieurs sites Adisseo en France sont dotés de véhicules électriques.

Au siège, à Antony (France), les bornes de charge des véhicules électriques, installées depuis 2017, ont permis d’éviter le rejet de 3150 kg de CO2, lors des 24242 kms parcourus en zéro émission. Aujourd’hui le siège dispose de 4 véhicules électriques et projette d’en acquérir deux supplémentaires en 2020.

Cet établissement a également mis en place une nouvelle organisation de coursier avec un prestataire unique. Grâce à ce nouveau contrat avec la société ONET, les 787 courses réalisées chaque année sont désormais effectuées en véhicules 100% électriques avec zéro émission.

Cette démarche a été initiée depuis 4 ans sur le site de Commentry (France), par le service Prévention Sûreté Intervention avec l’acquisition de 3 véhicules électriques. Ces véhicules de distribution de courrier du Groupe La Poste ont été reconditionnés pour répondre aux besoins de déplacement sur le site industriel. Avec une charge de batterie par semaine, les coûts de maintenance sont réduits.

10000

Kms parcourus

en zéro émission

Environnement

Les émissions de gaz à effet de serre (somme des émissions directes et indirectes) sont relativement stables malgré un impact relativement important lié au redémarrage prolongé des unités européennes après un arrêt technique. La fourniture de vapeur par une centrale biomasse à Commentry (Allier – France) permet également de bénéficier depuis 2018 d’un mode de production plus vertueux.

Environnement

Les émissions NOx et les émissions de SOx sont restées à un niveau bas en 2019 comme lors de l’année précédente. Ceci est le fruit de différentes actions de fiabilisation et/ou d’investissement comme sur le four de traitement des effluents gazeux du site de Roussillon (France) où une injection d’ammoniac a permis de diminuer la quantité de NOx dans les fumées.

1 %

de l’augmentation de productivité
nécessaire de notre système alimentaire

LE SAVIEZ-VOUS ?

50%, c’est l’augmentation de productivité de notre système alimentaire nécessaire pour nourrir 10 milliards de personnes. C’est également la part actuelle des terres habitables nécessaire à la production alimentaire.

Source : GEO6, ONU 2019

Le site de Roches-Roussillon réduit son empreinte énergétique

Un nouveau four de traitement d’effluents sur une unité de fabrication du site de Saint Clair du Rhône (France) a été mis en service en Septembre 2019.

Cet investissement de 8,5 Millions d’euros permet la valorisation énergétique maximale des fumées en produisant de la vapeur 40 bars. Cette vapeur alimente directement un turbo alternateur pour être transformée en électricité, rendant ainsi le site plus autonome en énergie et moins sensible aux éventuelles perturbations électriques.

Environnement

Depuis sa mise en service, cet équipement a donné des rendements supérieurs à l’attendu. Des travaux d’amélioration sont maintenant en cours pour en réduire les nuisances sonores.

Un nouveau système de chauffage sur le site de Saint Clair du Rhône (France)

Fin 2019, le chauffage au fuel du magasin a été remplacé par une pompe à chaleur. Le système de régulation permet d’ajuster la température lorsque le bâtiment est inoccupé.

Cette installation complète les travaux d’isolation du bâtiment réalisés ces dernières années.

La consommation de plus de 40 000 l de fuel par an a été remplacée par une consommation électrique plus vertueuse pour l’environnement.

19000

d’économie d’énergie
par an pour le chauffage

Environnement

Une attention particulière a également été portée sur la réduction du bruit grâce à une étude acoustique et des pièges à sons pour supprimer toute nuisance sonore et assurer le bien-être des utilisateurs ainsi que du voisinage.

Environnement

La consommation d’énergie directe totale est en lien direct avec le taux d’activité et est maîtrisée grâce à nos actions d’amélioration visant à sa diminution (optimisation de la consommation et récupération d’énergie…). La mise en service de la centrale biomasse sur le site de Commentry (Allier – France) augmente la part de l’énergie indirecte primaire achetée. L’énergie indirecte primaire produite est plus élevée en 2019 suite à une très bonne marche de la plateforme chinoise Nanjing.

Collecter des déchets pour un geste éco-citoyen

Cet été, des employés d’Adisseo Singapour ont décidé d’agir, avec l’aide de leurs familles, pour sensibiliser au problème environnemental du plastique dans l’océan. Munis de gants de protection et de grands sacs poubelles, la collecte de déchets sur la plage de l’île St John a nécessité deux journées pour retirer tous les déchets. Au total, une quinzaine de sacs ont été remplis de bouteilles, de pailles en plastique et d’autres déchets.

Une initiative similaire a été menée avec l’organisation d’une collecte de déchets sur le site du CERN (France), avec la participation d’une quinzaine de salariés au “Ramassage collectif des détritus” abandonnés aux alentours du site.

20 min auront suffi à ces volontaires pour nettoyer le périmètre. Ce geste s’inscrit dans une démarche individuelle et quotidienne de responsabilisation environnementale. Pour encourager cet acte “éco-citoyen”, un bac à déchets accessible à tous sera installé à proximité du site.

Déchets

(en kilotonnes)

La quantité globale de déchets issus de notre activité est stabilisée. La quantité de boues issues de station de traitement des eaux et utilisées en épandage a nettement diminué en 2018 du fait d’une baisse d’activité du site de Commentry (France) qui en est le principal contributeur. Plusieurs investissements en cours sur les unités de traitement des eaux de plusieurs de nos sites industriels doivent encore nous faire progresser dans ce domaine.

Environnement

Initier des actions pour le développement durable

Les différentes entités Adisseo mettent en places des initiatives pour contribuer à la démarche environnementale de l’entreprise.

Antony (France) : des capteurs et des détecteurs de présence ont été mis en place pour une meilleure gestion de l’éclairage, de l’air conditionné et du chauffage. Un certificat environnemental a été remis pour la démarche de recyclage du papier et des cartons. Enfin des stations de dilution permettent de limiter la consommation des produits ménagers, biodégradables à 90%, sans émissions de composés organiques.

Nanjing (Chine) : 15 participants ont suivi un séminaire dédié au développement durable. Pour l’occasion ils ont visité le centre logistique du site.

Barbastro (Espagne) : des luminaires LED ont été installés, ainsi qu’un nouveau système de chauffage des bureaux et des vestiaires plus performant.

Amerique du Nord : Pendant un mois les équipes ont participé au défi « Zéro déchet » et ont établi les 5 R : Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler et Composter. Une journée de formation a été organisée, avec un jeu de simulation : « The Fishing Game », qui expliquait le principe de durabilité et de gestion des ressources.

LES CENTRES DE R&D ADISSEO FRANCE :

Des “Règles vertes” ont été instaurées au sein des centres de recherche, les collaborateurs se sont engagés à respecter les 6 règles suivantes : trier ses déchets pour les valoriser, économiser l’énergie électrique, économiser l’eau, optimiser l’espace de sa boîte mail, minimiser ses impressions papier, favoriser le co-voiturage lors des déplacements professionnels.

Chaque centre de recherche a également réalisé des actions spécifiques comme :

Cinabio : le traitement des déchets du laboratoire est assuré par Suez. Des opérations “nettoyage des boîtes des mails” sont menées mensuellement, une fontaine à eau et des luminaires LED ont été installé, enfin l’ancien matériel électroménager de la cafétéria a été remplacé.

Cinatech : des rencontres bimestrielles, “les cafés DD” sont organisées pour échanger les bonnes pratiques et discuter de sujets d’actualités autour du développement durable.

Un nouvel outil d’évaluation durable des projets R&D

Le développement durable est de plus en plus pris en compte dans les décisions relatives aux nouveaux projets menés par Adisseo. L’entreprise travaille par exemple à différents niveaux pour améliorer son empreinte environnementale ainsi que celle de ses clients, au travers des avantages apportés par ses produits.

Environnement

À présent, au-delà de leurs seules dimensions d’innovation et d’amélioration de compétitivité, les projets R&D sont évalués sur leurs impacts Développement Durable. Pour cela, une grille d’évaluation ASSET a été mise en place pour assurer le processus de décision des projets de R&D.

Cette grille d’évaluation s’appuie sur les trois piliers du développement durable : l’environnement, le social (intégrant la santé et la sécurité) et l’économie, qui ont chacun des critères bien définis. Cet outil vient compléter les ACV effectuées pour les projets en cours, et permet d’identifier les projets les plus vertueux et leurs axes d’amélioration.

VOIR AUSSI