SÉCURITÉ | notre démarche développement durable

haut-de-page-jaune-259

LA SÉCURITÉ

Garantir la sécurité des personnes, des installations, des produits et de l’environnement est la priorité n°1 d’Adisseo. En 2017, grâce à des plans d’action encore renforcés et une vigilance accrue, les résultats Sécurité du groupe ont dépassé l’objectif fixé pour l’année. Une performance qui souligne la mobilisation de tous pour une ambition et un objectif communs : zéro accident.

Journée de la Sécurité

Chaque année depuis 2013, Adisseo organise dans tous ses établissements industriels, de recherches, administratifs et commerciaux une Journée de la Sécurité. Une façon de sensibiliser activement ses 1 900 salariés sur la Sécurité, priorité n°1 de l’entreprise, et sur l’objectif ”zéro accident”.
Au programme : ateliers, échanges, formations et visites.

2017 : les résultats Sécurité surpassent l’objectif

Adisseo a dépassé ses objectifs en 2017 avec 0,37 de taux de fréquence des accidents avec ou sans arrêt de travail (TRIR), soit 8 accidents de personnes reportés toutes populations confondues. Cette performance, parmi les meilleures de notre secteur d’activité est la conséquence des plans d’actions Sécurité renforcés en permanence pour nous rapprocher de notre objectif : le zéro accident.

Nombre d’accidents pour 200 000 heures travaillées

TRIR (Total recordable Injuries Rate)

Un engagement commun pour la sécurité

L’arrêt des sites de production de Saint-Clair-du-Rhône et Roussillon, dans le but de réaliser des améliorations de procédés et des vérifications réglementaires, a mobilisé plus de 1 000 intervenants extérieurs durant trois semaines intenses de travaux.
Pour réussir ces opérations de maintenance de grande ampleur, le respect des règles et consignes de sécurité était non négociable. Une charte Hygiène, Sécurité, Environnement (HSE) a donc été signée entre Adisseo et les entreprises intervenantes.
Résultat : aucun accident n’a été à déplorer sur cette période de 3 semaines.

Adisseo Espagne récompensé

Adisseo Espagne s’est vu décerner le prix Safety Management 2017 du Coashiq (Autonomous Commission for Safety and Hygiene in the Workplace for Chemical and Related Industries) pour les trois années consécutives ”zéro accident” sur le site de Burgos.

Agir en sécurité

Engagement, prévention, attitude, sont les maîtres mots de l’initiative « Agir en sécurité » lancée début 2017 sur le site de Commentry. Tous les collaborateurs sont invités à participer à des groupes de travail et de partage d’expérience sur des thèmes tels que « rôles et responsabilités », « règles d’or et standards pour les hauts risques », « motivation positive et rigueur opérationnelle ». L’ensemble du personnel est également formé à un module « Être acteur de la sécurité »

Objectif : Améliorer durablement la performance sécurité sur le site de Commentry en capitalisant sur une culture de sécurité basée sur l’interdépendance.

Deux ans « zéro accident » pour le site de Nanjing

Nouveau record battu par Adisseo en Chine. La plateforme industrielle de Nanjing vient de passer la barre des deux ans sans accidents. Une performance réalisée grâce à l’implication de tout le personnel et à une gestion efficace de la sécurité des processus, du suivi des observations et de la formation sur le terrain.

PROCHAIN OBJECTIF À ATTEINDRE : LES 1000 JOURS SANS ACCIDENT.

Belle performance aussi pour le centre de recherche CFP (Chimie Formulation Procédé) de Commentry qui a atteint les 1461 jours sans accident et pour Cinachem (Saint-Fons) et CINAbio (Toulouse) qui sont parvenus aux 5 ans sans accident.

Zéro accident

depuis deux ans sur la plateforme industrielle de Nanjing

Commentry partage ses bonnes pratiques

Vingt responsables QHSE du groupe minier et métallurgique français Eramet ont pu découvrir le programme Sécurité de Commentry dans le cadre d’un échange de bonnes pratiques. Leurs retours, à l’unanimité, ont été très positifs. Ils reflètent le travail d’équipe des acteurs de Commentry tant sur la propreté du site, la signalisation et le balisage des risques, que la maîtrise des risques de co-activité.

Un distributeur d’EPI à Nanjing

L’usine de Nanjing a mis à jour la matrice d’Équipements de protection individuelle (EPI) en fonction des activités quotidiennes des unités et des risques liés aux postes. Les opérateurs, munis de leur badge, retirent désormais directement leur EPI au distributeur automatique installé dans la salle de contrôle.

Résultat : une gestion des EPI et des stocks simplifiés.

Entretien avec Lahcen Allali

Responsable Services généraux, Sécurité et Environnement de travail chez Adisseo France

POURQUOI TOUS LES VÉHICULES DE LA FLOTTE ADISSEO SONT-ILS ÉQUIPÉS DE L’ECALL ?

« Nous menons régulièrement des actions de prévention des risques routiers et sommes intéressés par tous les dispositifs qui peuvent la renforcer. L’eCall constitue une avancée pour la sécurité routière Auparavant, seuls certains véhicules premium bénéficiaient de l’appel d’urgence géo-localisé. Avec l’eCall, ce dispositif s’ouvre à tous les modèles, un point positif pour la sécurité routière ».

EN QUOI CE DISPOSITIF PEUT-IL RENFORCER LA SÉCURITÉ ?

« En matière de sécurité, l’ennemi reste le temps. Quand vous en manquez, vous avez souvent tendance à vouloir aller plus vite et donc être ainsi davantage susceptible de provoquer ou de subir un accident. Nous réalisons d’ailleurs des actions de sensibilisation pour lutter contre ce risque. A contrario, plus les services d’urgence interviennent vite, moins les blessés auront de séquelles et plus il est possible de sauver des vies ».

Nanjing obtient un satisfecit de Cargill

Trois représentants de notre client américain Cargill sont venus visiter l’usine de Nanjing en décembre 2017. À l’issue de l’inspection du laboratoire, des unités et de l’entrepôt logistique, ils ont adressé des commentaires positifs à Adisseo qu’ils classent au même niveau que ses meilleurs concurrents.

DES MESURES DE SÛRETÉ RENFORCÉES

Les attaques terroristes qui ont marqué la France et l’Europe en 2015 et 2016 ont conduit Adisseo à investir près de 3 millions d’euros pour renforcer les mesures de sûreté visant à protéger les hommes, les biens, les produits, les procédés, les systèmes d’information contre toute action criminelle et malveillante (intrusion, vol, terrorisme), y compris les cyber-attaques. Cette politique ”sûreté” a été poursuivie en 2017.

Mesures organisationnelles déjà prises

•  Cartographie des points sensibles de chaque site.
• Renforcement des rondes de surveillance et des accès.
•  Dispositions ”sûreté” définies selon le niveau Vigipirate.
• Intégration du paramètre ”sûreté” dès l’étape achats (prestations, transports, etc.).
• Réalisation de plans d’actions avec les autorités.

Mesures en cours

• Analyse de l’impact ”sûreté” pour tout changement d’organisation, nouveau projet, etc.
• Poursuite de la vigilance en matière d’accès aux informations sensibles.
• Réalisation d’audits croisés entre les différents sites pour renforcer les échanges.

0 M€

pour renforcer
les mesures de sécurité

VOIR AUSSI